Villeurbanne à hauteur d'enfants

Villeurbanne pour nos enfants

Nos enfants sont notre présent et notre avenir. Leur éducation est une priorité. Nous donnerons à chaque enfant les moyens et le cadre pour grandir, se construire et s’épanouir. Nous voulons prendre soin d’eux et les accueillir dans des bâtiments de qualité, mais aussi dans une ville agréable pour les enfants, dans l’espace public, les rues, les places, les squares… L’éducation est le premier budget de la ville et il le restera au mandat prochain, avec une augmentation progressive pour les projets éducatifs. Dans la programmation des nouvelles écoles et les aménagements de parcs, nous favoriserons les liens intergénérationnels pour que les enfants soient en contact avec les personnes âgées.

Pour nos enfants, nous voulons :

  • des écoles à taille humaine et des cours d’école « nature »;
  • plus de moyens humains et financiers pour les projets éducatifs et d’éducation à l’environnement;
  • une ville « à hauteur d’enfants », tranquille et apaisée ;
  • plus de bio dans les cantines.

Plan du programme éducation

pour villeurbanne éducation

Pour des écoles à taille humaine, dans des bâtiments de qualité

Quatre nouvelles écoles dans le mandat

Nous désengorgerons les écoles les plus chargées, en priorité celles qui dépassent les 20 classes (élémentaire et maternelle), avec la création de nouveaux groupes scolaires dans le mandat :

  • dans le projet d’aménagement de Grandclément, un groupe d’une vingtaine de classes à lancer avant la construction de l’ensemble des logements prévus  ;
  • rue Hippolyte Kahn, dans une opération d’ensemble avec un nouveau parc de proximité et la reconstruction du centre Léo Lagrange ;
  • poursuite de la construction du groupe scolaire Simone Veil à La Soie ;

Nous étudierons la programmation d’un nouveau groupe à proximité du futur parc que nous créerons sur le terrain ACI, afin de soulager les écoles de Croix Luizet. Selon l’avancement des projets urbains, deux nouveaux groupes seront à réaliser à Saint-Jean et aux Brosses (pour décharger l’école A. Camus).

Des écoles rénovées

Dans plusieurs écoles actuelles, des rénovations lourdes seront poursuivies (Ernest Renan) ou engagées en concertation avec les équipes enseignantes et les parents : écoles Croix Luizet, Jean Jaurès, Lakanal, Louis Armand, Albert Camus, Antonin Perrin (en intégrant la salle de l’ALAP), en intégrant la mise en accessibilité des bâtiments et l’accueil des enfants porteurs de handicaps sensoriels, psychiques…

Dès 2020, les travaux urgents seront programmés et les travaux de maintenance et d’entretien courant seront facilités, avec des équipes de la ville renforcées et plus réactives aux traitements des demandes. La mise en accessibilité des écoles sera poursuivie. Dans les restaurants scolaires les plus chargés, des extensions seront engagées, pour réduire le bruit et éviter les repas des enfants en trois services.

Un plan canicule pour les écoles et les centres sociaux

Les étés sont de plus en plus chauds et les canicules commencent dès le mois de mai et se poursuivent en septembre. Nous renforcerons le plan canicule pour rendre toutes les écoles plus confortables, ainsi que les crèches et les centres sociaux :

  • Brumisateurs dans les cours d’école,
  • Installation de stores ou de brise-soleil dans les salles de classes les plus exposées,
  • Ombrières dans les cours d’école, voire devant les écoles, dans les centres sociaux
  • Aménagement d’une salle rafraichie.

Soutien aux projets éducatifs et renforcement des moyens

Tous les enfants bénéficieront d’éducation à l’environnement,  à la mobilité, la citoyenneté et aux activités artistiques, dans le cadre du projet éducatif territorial et d’une bonne coordination des temps scolaire et périscolaire, en lien avec l’Inspection académique.

Maintien des rythmes scolaires 

Nous maintiendrons l’organisation de la semaine de 4 jours et demi, avec un renforcement des moyens sur les activités périscolaires, et notamment par des activités possibles jusqu’à 18h. Nous maintiendrons également l’accueil du matin à 7h30 mis en place cette année pour près de 1000 enfants, en permettant les inscriptions à la carte.

Soutien aux projets éducatifs

Nous amplifierons les collaborations avec les lieux culturels de la ville, l’Ecole de Musique, le Rize, la MLIS par le biais du Prêt aux collectivités , le TNP, et les étendrons aux activités  périscolaires. Nous poursuivrons les liens avec les événements festifs et culturels, les Bons Plants, les Arboressences, la Fête du  livre Jeunesse (en passant de 70 à 100 classes recevant un ou une  auteur-e de livres Jeunesse)…

Nous augmenterons les moyens pour les projets éducatifs :

  • Gratuité des transports en TCL;
  • Dotation annuelle par école pour des projets éducatifs ;
  • Dotation spécifique pour des projets plus importants, notamment pour les classes découverte et pour les écoles qui s’engageront dans le label Ecole en démarche de développement durable (E3D)
  • Sorties culturelles et sportives et activités de l’USEP en TCL facilitées par la gratuité que nous proposons dans le programme de la Métropole pour les enfants jusqu’à 10 ans.

Accompagnement et renforcement des personnels municipaux

Nous veillerons à la formation et à la stabilité des équipes d’animateurs du périscolaire, en proposant, selon les activités, des contrats de travail et non plus des vacations ;

Le service de santé scolaire, une spécificité villeurbannaise, sera renforcé, avec des infirmières et médecins scolaires, pour éduquer à la santé et renforcer la prévention, en associant autant que possible les parents. Nous engagerons une réflexion avec les orthophonistes, pour faciliter les séances d’orthophonie des enfants.

cantine pour villeurbanne

De l’éducation à l’environnement pour tous les enfants

Nous maintiendrons les Rencontres Découvertes Territoires sur le temps scolaire et développerons les classes découverte, à Chamagnieu ou dans d’autres lieux, pour l’éducation à l’environnement, pour l’expérience de vie collective pour les enfants et pour favoriser leur autonomie. Le centre de Chamagnieu sera par ailleurs ouvert sur des périodes plus longues pendant les vacances scolaires, pour permettre aux petits Villeurbannais de s’aérer plus souvent en centre de loisirs.

Des cours d’école « nature »

Les enfants ont plus besoin de nature que d’écran. Les cours d’école doivent être adaptées à tous les enfants. Elles sont des espaces ludiques les invitant à créer, imaginer, jouer, mais aussi des espaces pédagogiques : on peut faire cours dans la cour ! Nos priorités seront de :

  • Débitumer toutes les cours d’école pour lutter contre les ilots de chaleur : planter des arbres (en veillant eux espèces non allergisantes), préserver des espaces de pleine terre, et remplacer le goudron par des revêtements clairs, naturels,
  • Installer des ombrières végétalisées (ou avec panneaux photovoltaïques) ;
  • Créer des jardins pédagogiques ;
  • Associer les élèves, les enseignants et les animateurs du périscolaire au projet de la cour de récréation, et veiller à des aménagements favorisant le jeu libre, l’équilibre entre sport et détente, ainsi que les échanges entre les filles et les garçons.

La restauration scolaire pour tous les enfants, objectif 100% bio et local

Que les parents travaillent ou non, tous les enfants auront droit à la restauration scolaire. Pour la santé des enfants, nous viserons un objectif de 100% des repas en local et de saison. La collaboration avec la Métropole pour la politique agricole permettra de développer le maraichage local, l’agriculture urbaine, l’approvisionnement en circuits courts, la conversion au bio des exploitations locales ou dans les territoires voisins. Au lieu d’un seul repas sans viande par semaine, comme l’impose la loi, nous proposerons deux repas sans viande par semaine, mais aussi une alternative végétarienne chaque jour. Tous les enfants seront sensibilisés au gout, aux produits de saison et à la lutte contre le gaspillage. Les écoles seront équipées de composteurs et les personnels formés au compostage. Pour réduire encore plus les déchets, tous les contenants en plastique seront supprimés dès 2021 (la loi l’oblige en 2025).

Education à la pratique du vélo et à la sécurité de la rue

Les écoles seront progressivement équipées d’une flotte de vélos, qui seront entretenus par des ateliers associatifs de réparation de vélo. Tous les enfants passeront le « savoir rouler ». Pour cela, nous aménagerons un second circuit adapté, en plus de celui de la rue de la Baisse, aujourd’hui saturé et nous impliquerons les policiers municipaux.

Des abords d’écoles tranquilles et apaisés

Dans l’ensemble de la ville, nous voulons faciliter les déplacements à pied, à vélo ou en transport en commun, pour tous. Cela profite naturellement aux enfants, à leur sécurité, à leur autonomie. Notamment aux abords des écoles, nous apaiserons l’espace public et le rendrons plus tranquille :

  • par l’aménagement de zones de rencontre (zone à 20km/h, priorité aux piétons, pas de stationnement…) ;
  • par des expérimentations dans les écoles volontaires de « Rues sans voitures devant les écoles »  aux heures d’entrée et sorties ; c’est bon pour la santé et cela évite les conflits entre parents devant les écoles ;
  • par l’incitation des familles à venir à l’école à pied ou à vélo, avec l’installation de stationnements sécurisés dans l’école, pour trottinettes et vélos des enfants et du personnel, avec la mise en place de pédibus et vélobus et grâce à l’aménagement de pistes cyclables sécurisées aux abords des écoles ;
  • par la présence régulière de policiers municipaux qui feront respecter les zones de rencontre.

Nous accompagnerons aussi les parents qui souhaitent développer la pratique du vélo avec leurs enfants.

béatrice vessiller éducation
école rosa parks béatrice vessiller

Une concertation renforcée avec les enseignants, les parents et les ATSEM

La concertation avec les enseignants, les ATSEM, les gardiens, les parents sera développée, sur l’ensemble du projet éducatif, notamment l’aménagement des différents temps scolaires.

Le rôle de la Coordination des parents d’élèves comme interlocutrice régulier de la ville sur les questions éducatives sera renforcé.

Les élu-e-s qui représentent la Ville dans les conseils d’école s’engageront à être présent-e-s et seront accompagné-e-s par un agent de la ville.

Appel à soutien

Je soutiens

la liste Béatrice Vessiller Pour Villeurbanne
Je serai absent.e pour le 1er et/ou 2nd tour

Je donne procuration

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez de nos nouvelles par e-mails tous les mardis